Les dates du Colloque devront être confirmées en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.  Le programme présenté est provisoire.

ATELIERS

Projets d’hébergements destinés aux auteurs de violence conjugale

ATELIER BLOC 1-3 / LUNDI 13 MAI 2024

Présentateurs

CRC à vocation spécifique pour les hommes accusés en matière de violence conjugale au stade du cautionnement

Animé par Yancy Savard, conseillère provinciale aux relations avec les partenaires communautaires à la Direction des programmes, SMSC ;

Diane Tremblay, directrice générale du CRC Le Pavillon et Judith Deslauriers, directrice générale du CRC Transition Centre-Sud

Projet pilote d’hébergement pour les suspects auteurs de Violence

Animé par Me Nicolas Mercier-Lamarche, direction des programmes d’adaptabilité et de justice réparatrice, Ministère de la Justice et David Henry, directeur général, ASRSQ

CRC à vocation spécifique pour les hommes accusés en matière de violence conjugale au stade du cautionnement

Le sous-ministériat des Services correctionnels (SMSC) et deux Centre résidentiels communautaires (CRC) élaborent actuellement un projet d’hébergement au stade du cautionnement pour les hommes accusés en matière de violence conjugale. Ce projet innovant et directement lié à un enjeu actuel de société est un bel exemple de collaboration entre le réseau correctionnel et le réseau communautaire puisque son élaboration se fait en collégialité. Ainsi, les deux réseaux mettent en commun leurs expertises respectives dans le but d’offrir des services adaptés aux besoins de leur clientèle commune. Grâce à ce projet, les personnes qui se verront remettre en liberté au stade du cautionnement avec une condition de résider dans un des CRC participants pourront participer à un programme en lien avec la violence et bénéficier du soutien et de la surveillance d’intervenants détenant une expertise en matière d’encadrement et d’intervention auprès d’hommes représentant un risque.

Objectifs de ce projet:

  • Offrir un cadre sécuritaire permettant de maximiser l’arrêt d’agir et de prévenir la récidive de l’accusé tout en bonifiant la sécurité de la victime;
  • Amorcer un changement par la participation à un programme;
  • Profiter du séjour pour s’outiller et mettre en place des facteurs de protection;
  • Développer des points d’ancrage pour soutenir la démarche (intervenant en toxicomanie, Maisons Oxygène, réseau à cœur d’hommes, etc.);
  • Respecter les conditions légales de remises en liberté et les rendez-vous qui s’y rattachent (police, avocat, DPJ, etc.);
  • Éventuellement, permettre à l’accusé de demeurer actif et responsable en conservant son emploi et en ses responsabilités familiales (après avoir terminé le programme).


Projet pilote d’hébergement pour les suspects auteurs de Violence

L’objectif de ce projet-pilote est d’offrir un hébergement aux suspects auteurs de violence qui doivent quitter le domicile commun où réside la personne victime suite à une intervention policière en contexte de violence conjugale. Cet hébergement aura lieu dans un établissement résidentiel communautaire(maison de transition) offrant un milieu de vie structuré dans lequel les résidents doivent respecter un horaire et un code de vie. Les SAV qui intégreront ce projet pilote devront également suivre un programme en lien avec leur problématique de violence conjugale lors de leur séjour (organisme à cœur d’homme, RSSS, etc.) Le présent projet n’est pas une alternative à l’incarcération et n’est pas considéré comme un programme de mise en liberté par voie judiciaire.